La dentisterie (ou odontostomatologie) est une discipline qui traite les problèmes affectant les dents et la cavité buccale, mais aussi les mâchoires et leurs articulations ainsi que les lèvres, la langue et le palais.

Les Drs Pauline Charru, Rémi Gautier, Laurent Guénégo, Julien Trnka et Aurélie Zahra unissent leurs compétences dans ce domaine.

Inflammation sévère des gencives chez un jeune chat
"Complexe gingivo-stomatite chronique féline" : maladie immunitaire sévère attaquant l'ensemble de la bouche d'un chat
Carie appelée "résorption dentaire" (ou lésion odontoclastique). Maladie chez 30% des chats de plus de 3 ans.
Parodontite de stade 4 d'un chien de 7 ans : infection profonde de l'os autour des dents.
Radiographie dentaire d'un chien en parodontite : les bactéries ont rongé l'os autour des racines dentaires (ligne bleue). Seule la dent centrale peut être conservée. Des soins dentaires quotidiens seront nécessaires pour la sauvegarder.
Scanner d'un chien présentant un abcès sous l'œil sans atteinte visible des dents
Fracture très caudale de la mâchoire droite d un chien traitée par immobilisation plusieurs semaines avec résine et cerclage.

Quels sont les signes à repérer ?

Même s’ils vous montrent peu leur douleur, 80% des animaux de compagnie de plus de 3 ans présentent des problèmes bucco-dentaires.

Les signes d’alerte sont :

  • mauvaise haleine, présence d’une infection,
  • mâchonnements, frottements après les repas,
  • saignements de la cavité buccale,
  • refus de se laisser câliner le visage,
  • signe de douleur en mangeant : prend la nourriture et la recrache, s’arrête brutalement ou se plaint et part loin de la gamelle… ou même refus total de s’alimenter.

D’autres motifs de consultation sont possibles :

  • dents cassées ou manquantes,
  • anomalie de la face ou de la bouche depuis la naissance, dents de lait qui ne tombent pas,
  • apparition d’une masse dans la bouche ou possible tumeur

Consultation de Dentisterie

Une synthèse est faite des antécédents médicaux et chirurgicaux de votre animal.

Un examen clinique général est pratiqué avant de réaliser l’examen de l’ensemble des dents et de la cavité buccale.

Les démarches diagnostique et thérapeutique peuvent être couplées ou différées :

Un diagnostic précis nécessite souvent une anesthésie générale pour une meilleure évaluation de l’ensemble de la bouche associée ou non à des examens complémentaires (bilan sanguin, test viraux, radiographies, scanner…).

La décision thérapeutique que vous prendrez en accord avec les médecins sera adaptée spécifiquement à votre compagnon : traitement médical et ou chirurgical, bénéfices attendus, pronostic, risques …

Ce traitement pourra se faire dans le même temps anesthésique lorsque c’est possible (extractions dentaires par exemple) ou de façon différée si jamais la complexité du cas nécessite une réflexion plus poussée des chirurgiens (fractures de mâchoire par exemple).

Les étapes d’une chirurgie bucco-dentaire :

Pour toute intervention, une prise en charge complète de la douleur est réalisée : le dentiste vétérinaire réalise une anesthésie locale et loco-régionale en complément de l’anesthésie générale.

Pour réaliser des soins dentaires de qualité chez le chien, le chat et les rongeurs, le vétérinaire utilise le même matériel que pour l’Homme : un détartreur, des « fraises » pour ouvrir l’os et traiter les dents malades et de nombreux équipements spécifiques de dentisterie.

Les gencives sont totalement refermées à la fin de toute intervention avec des points chirurgicaux, de manière que votre animal puisse remanger dés son réveil.

Les traitements médicaux en perfusion et en injection sont poursuivis pendant l’hospitalisation.

La sortie est généralement prévue le jour même pour la plupart des animaux et les médicaments sont poursuivis par voie orale. Les points sont totalement résorbables en 4 à 6 semaines.

Exemples d’interventions

  • Traitements parodontaux simples : détartrage au-dessus et en dessous de la gencive, curetage des racines, polissage.
  • Traitement parodontaux complexes : chirurgies gingivales et greffes de gencive.
  • Extractions dentaires simples, multiples ou totales.
  • Chirurgie des mâchoires lors de traumatisme : stabilisation lors de fracture par attelles interdentaires, blocage de mâchoire par résines intermaxillaires, pose de cerclages, de plaque et de vis…
  • Chirurgie des mâchoires lors de tumeur : mandibulectomie, maxillectomie.
  • Chirurgie des lèvres, du palais osseux ou mou et fermeture de communication oro-nasale : différentes techniques de lambeaux sont utilisées

Recommandations à la consultation en Dentisterie

  1. À l’exception de certaines situations particulières (animal diabétique, très jeune animal…), il est préférable d’amener votre animal à jeun de 12h en vue de la réalisation des examens complémentaires nécessaires. L’eau peut être laissée à libre disposition.
  2. Porter tous les documents en votre possession : historique, analyses déjà réalisées, ordonnances délivrées afin de faciliter la consultation et ne pas avoir à répéter des examens déjà pratiqués récemment.
  3. Préciser lors de la prise de rendez-vous les examens souhaités par votre vétérinaire traitant (échographie, scanner, autre…), afin de vous les réserver pour le jour de votre visite.
  4. Si votre animal possède une mutuelle santé : apportez à la consultation initiale les documents de prise en charge des frais déjà pré-remplis au maximum.

Infos santé / conseils qui pourraient vous intéresser